Principes d'hygiène et d'asepsie lors des soins liés aux cathéters vasculaires conventionnels (sauf abords vasculaires chirurgicaux)

Direction des soins, M. A. Laubscher -  Direction Médicale, Prof. P. Dayer 

Réf : Mis à jour du document d’avril 1998 élaboré par Mme M.-N. Constantin par P. Herrault, S. Touveneau SPCI; B. Junod, GRESI, Groupe de pilotage voies veineuses, mars 2009




1. Application des mesures de base selon VigiGerme® pour la protection
    des patients et du personnel soignant


2. Principes d’asepsie lors des procédures d’insertion des cathéters vasculaires

2.1. Pose d’un cathéter veineux périphérique court (CVP)

- Utilisation de compresses stériles
- Port de gants non stériles
- Pas de rasage si pilosité abondante favoriser une tonte avec tondeuse chirurgicale ou
  la coupe aux ciseaux
- Si nécessaire nettoyage, dégraissage de la peau par lavage avec eau et savon liquide
  et bien sécher
- Désinfection avec une solution antiseptique alcoolisée à base de chlorhéxidine
- Désinfection large du centre vers la périphérie et attendre que l’antiseptique sèche
- Si trace de sang après la ponction, nettoyage du site de ponction avec une compresse
  stérile
- Pansement transparent semi-perméable en polyuréthane stérile
- Pour assurer la traçabilité : noter la date de la pose, le nom de l’opérateur, la localisation
  du cathéter.

2.2. Pose d’un cathéter veineux central non tunnélisée (CVC)

- Utilisation d’un plateau pansement pose de CVC
- Port de bonnet masque lunette
- Port de blouse stérile et gants stériles
- Si nécessaire nettoyage, dégraissage de la peau par lavage avec eau et savon
  liquide et bien sécher
- Antisepsie avec une solution antiseptique alcoolisée à base de chlorhéxidine
  (Si recommandé pour certains cathéters de dialyse solution antiseptique iodée)
- Antisepsie large du centre vers la périphérie et attendre que l’antiseptique sèche
- Si trace de sang après la ponction, nettoyage du site de ponction avec une compresse
 
stérile
- Pansement transparent semi-perméable en polyuréthane stérile

2.3. Pose d’un cathéter à chambre totalement implantable (DAVI =dispositif d’accès veineux implantable)

- La pose d’un cathéter à chambre totalement implantable se fait au bloc opératoire

2.4 Pose ce Cathéter veineux de dialyse permanent

- La Pose de cathéter d’hémodialyse permanent se fait au bloc opératoire

2.5 Pose d’un cathéter veineux tunnélisé

- La pose  d’un cathéter tunnélisé se fait au bloc opératoire
 
3. Réfection de pansement

- Le film en polyuréthane semi-perméable stérile reste en place maximum 7 jours
- Le pansement avec compresse et adhésif se change tous les 2 jours
- Si saignement sous le film en polyuréthane semi-perméable ou pansement plus étanche,
  changement impératif
- Plateau pansement type 3 ou compresses stériles, godet stérile et pince
- Port de gants stériles ou non selon méthode de travail et situation
- Si nécessaire nettoyage  de la peau en protégeant le site de ponction par lavage avec un
  savon antiseptique bien rincer avec de l’eau stérile et sécher avec des compresses stériles
- Antisepsie avec un antiseptique alcoolisé a base de chlorhéxidine (pour les cathéters de
  dialyse, désinfection avec l’antiseptique adapté au matériel du cathéter)
- Antisepsie large du centre vers la périphérie et laisser sécher l’antiseptique
- Pansement transparent semi-perméable en polyuréthane stérile
- Pansement de cathéter de dialyse : systématiquement compresses et adhésif soit type
  Mefix soit un film en polyuréthane semi-perméable stérile pour protéger la peau
- Cathéter à chambre implantable, le pansement ne se fait que lorsque le Gripper® ou
   l’aiguille d’Huber® reste en place. Ne pas fixer la tubulure du gripper contre la peau,
   la tunneliser avec le film en polyuréthane semi-perméable stérile

4. Manipulation des abords vasculaires et dispositifs associés (tubulure, rallonge,
    rampe, robinet, connecteur etc.) pour tous les types d’abords vasculaires

- Port de gants et hygiène des mains
- Maintien de tous les dispositifs à connecter/déconnecter avec des compresses imbibés
  de solution antiseptique alcoolisée à base de chlorhéxidine
- Désinfection de tous les dispositifs à perforer avec une solution antiseptique alcoolique
- Utiliser un nouveau bouchon obturateur stérile après chaque déconnection

5. Changement des dispositifs associés aux cathéters vasculaires

- Changer tous les dispositifs en même temps
- Toutes les 96 heures
- Si administration d’alimentation parentérale ou autres solutions lipidiques, changement
  toutes les 24 heures
- Après l’administration de produits sanguins et dérivés
- Si reflux sanguin ou floculation dans ces dispositifs
- Après l’administration d’une chimiothérapie

6. Surveillance des Cathéters

- Inspecter et palper le site de ponction tous les jours et surveiller
  la perméabilité, si rougeurs, douleur, écoulement
- Noter toute observation et modification du site de ponction et en aviser le médecin

7. Durée de vie des cathéters vasculaires 

- Tout cathéter non utilisé ou non fonctionnel doit être retiré (concertation avec le médecin
  pour les cathéters veineux centraux)
- Lors de suspicion d’infection (aspect inflammatoire du point de ponction, signe
  de phlébite,
  culture de sang positive) retirer le cathéter
- Pour les cathéters veineux centraux, mise en culture de ce dernier.

Cathéter veineux périphérique

- Un cathéter périphérique doit être retiré ou changé 96 heures au maximum après la pose

Cathéter veineux central

- Changement que lors de problèmes
- Mise en culture de la pointe du cathéter
- Précautions à prendre lors du retrait : 

Cathéter à Chambre implantable

- Changement du Gripper et de l’aiguille de Huber® tous les 7 à 8 jours en même temps
  que les accessoires, tous les 10 jours en pédiatrie.

 

 Retour haut de page  

Dernière modification le 11/04/2008